Flux rss

Patrimoine paysager

Photo MP


Que sont devenues les haies feuillues d'autrefois ?

Villages et hameaux se sont beaucoup développés dans notre canton. En même temps, aux abords des habitations, on a vu pousser de plus en plus de sapins, à la mode des Savoies ou de la Suisse, voire des haies de thuyas, de cyprès ou de lauriers palmes, comme dans 80 % des nouveaux jardins de France. Que reste-t-il de l'esprit du Vercors dans ce nouveau paysage façonné par le choix des individus ?


Observons les fermes traditionnelles

Devant leur façade ou à proximité trône un arbre majestueux, bien souvent un frêne, ou bien un tilleul, un érable, un orme ou un charme. L'arbre n'est pas là par hasard : il tempère, il apporte ombrage et fraîcheur en été et laisse passer la lumière et la chaleur du soleil en hiver quand ses feuilles sont tombées. C'est logique et le bon sens d'autrefois devrait être de mise aujourd'hui. Oublions sapins, épicéas et pins noirs dont l'ombre apporte froideur en hiver et, parfois aussi, conflits de voisinage. On laissera ces variétés tapisser les pentes des montagnes environnantes. En plaine, on les gardera pour se préserver d'un vis-à-vis gênant.

Photo CCMV

Les haies dans la campagne

Les haies sont caractérisées par la diversité : érables, saules, noisetiers, petits fruits, sorbiers, viornes, aubépine... Elles procurent abri et nourriture aux oiseaux, hébergent des insectes utiles et apportent une touche esthétique supplémentaire par leur changement de teintes au gré des saisons. Notons que ni les champs, ni les fermes du Vercors n'étaient clos de haies. Mais s'il convient d'agrémenter nos jardins, pourquoi ne pas rechercher des variétés locales ou adaptées, le cas échéant les mélanger avec des espèces ornementales comme lilas, forsythias, spirées, seringas ou rosiers anciens ?

Renouons avec les feuillus

Contre la banalisation des plantations, survenue avec l'urbanisation de nos vallons, la Mission Paysage de la Communauté de Communes recommande de renouer avec les feuillus du Vercors. Offrons-nous ainsi le plaisir d'apprécier autour de nos maisons les bourgeons du printemps, les fruits de l'été, l'embrasement de l'automne, le paysage épuré de l'hiver dans lequel l'armature des arbres et des buissons se détache si nettement sur un fond de neige.

Quoi planter ?

Cliquez sur ce lien pour savoir ce que l'on peut planter sur le Plateau du Vercors (document Acrobat) :


#
Autrans
#
Corrençon
#
Engins
#
Lans en Vercors
#
Méaudre
#
Saint Nizier
#
Villard de Lans
#
CCMV
#
Pour rester informé inscrivez vous à la lettre d'information de la CCMV