Communauté de Communes du Massif du Vercors
Flux rss

Jean-Claude Prévost "Entre-actes"

Les Autranais connaissent de longue date Jean-Claude Prévost - correspondant au Dauphiné Libéré depuis près de dix ans - sa silhouette singulière, imper beige et Pentax en bandoulière, son talent de reporter. Cette fois il nous offre un autre regard sur le monde, un regard personnel, libre de toute contrainte professionnelle, avec une exposition d'œuvres puisées dans son immense collection d'images.
Photographe passionné, il nous propose ici le fruit de déambulations diurnes et nocturnes huit années durant à travers la région, sous forme d'un triptyque confrontant harmonieusement la campagne et la ville, à savoir le Vercors, Grenoble et Autrans.
Ni titre ni commentaires en marge de ses œuvres, rien qui s'interpose entre le regard et le paysage, l'artiste laisse libre cours à l'imagination du visiteur, à son sens de l'observation.

Ce qui frappe d'emblée c'est la couleur (champ rouge), les contrastes, la lumière, puis les lignes et les volumes (bouillon de nuages), toutes choses d'ordre sensoriel qu'il privilégie au sujet lui-même. Jean-Claude a délibérément choisi des images accessibles, aisément lisibles, des images qui à la fois séduisent et intriguent, interrogent aussi sur la posture de leur auteur. Il ne recherche pas l'abstraction, il quête une réalité mouvante, esthétique, signifiante dans son élémentarité. De la ville notamment - qu'il aime tout autant que la campagne - il dévoile des endroits insolites, des superpositions inattendues (le nez du Ter). Ses clichés sont le fruit d'une curiosité insatiable pour le passage du temps à travers l'urbain, ses métamorphoses, son mystère aussi. Il l'arpente, infatigable, en quête de rencontres, d'inspiration, de beauté dont il sait qu'elle est partout pourvu qu'on sache la voir (pylône au clair de lune).

De la ville, il dit qu' « on en saisit le sens par sa périphérie tout comme on comprend un individu via son entourage ». D'où ses pérégrinations dans la banlieue grenobloise, les zones d'activités diverses, notamment marchandes, qui cernent la cité.
Mordu de photographie depuis sa petite enfance marseillaise, acquérant au fil des années et des fortunes diverses des appareils adaptés à ses exigences, il se reconnait quelques maitres fameux, les américains Jeanloup Sieff, Stephen Shore et Joel Meyerowit, tout comme le peintre et graveur Edouard Hopper.

Issue d'une démarche artistique privée - Jean-Claude expose pour la première fois - « Entre-Actes » marque ici la volonté du photographe de rendre hommage à une région et un village aimés, et notamment aux  Autranais pour leur accueil chaleureux et constant. Une belle reconnaissance, dont nous invitons le visiteur à venir découvrir l'expression.

« Entre-Actes » jusqu'au 31 août 2014 à l'Office du tourisme.    

#
Autrans
#
Corrençon
#
Engins
#
Lans en Vercors
#
Méaudre
#
Saint Nizier
#
Villard de Lans
#
CCMV
#
Pour rester informé inscrivez vous à la lettre d'information de la CCMV