Communauté de Communes du Massif du Vercors
Flux rss

Population

1 644 habitants au recensement de 1999, 1 748 habitants à compter du 1er janvier 2010

Ce chiffre comprend la population municipale (1672) et la population comptée à part (76).
La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune.
La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune, mais qui ont conservé une résidence sur le territoire (ex : étudiants qui logent la semaine sur leur lieu d'études...)

Blason d'Autrans

La forme de l'écu qui a été choisi pour Autrans est l'écu Français moderne.
L'écu est taillé, c'est-à-dire partagé en deux par une diagonale pour délimiter dans la partie supérieure le passé, dans la partie inférieure le présent.

Le passé : ce sont les armoiries presque millénaires de Sassenage, la commune était rattachée au marquisat de Sassenage. Burelé d'argent et d'azur de 10 pièces, c'est ainsi que la hauteur de l'écu a été divisé en dix parties horizontales égales azur et argent sur lesquelles un lion de gueule (rouge) armé et lampassé (debout sur deux pattes) est couronné d'or, la langue doit être aussi or.

Le présent : il est évoqué par un cristal de neige authentique argent sur fond azur. Les ornements extérieurs sont :
1° le mot Autrans écrit en caractères minuscules, référence « helvetica médium », caractères très lisibles que l'on peut trouver facilement dans le commerce dans toutes les couleurs et toutes les grosseurs pour les inscriptions.
2° Les anneaux olympiques, azur, jaune, noir, vert, rouge évoquent Autrans, station olympique, capital du ski nordique.
3° Deux sapins ; ils sont une évocation de la forêt, une des richesse d'Autrans.

Le bassin sur la place, devant la boulangerie, a été supprimé en 1960. L'électricité a été installée à Autrans en 1908.

L'origine du nom d'Autrans

Autrans se situe dans une vallée, mais pour communiquer, on doit franchir l'obstacle du col de la Croix Perrin (à 1 200 m d'altitude) et passer obligatoirement par Lans-en-Vercors, le plus ancien village du Plateau.
En 1911, une route s'est ouverte vers l'Isère par le tunnel du Mortier. C'est par là qu'au Moyen Age Autrans était mentionné comme un lieu « Oustre les Montagnes de Sassenage » ou encore « Oultrans » ou « Oultre Lans », au-delà de Lans, c'est-à-dire au-delà du village de Lans.

Les habitants d'Autrans s'appellent Autranais et Autranaises.



Jumelages

Lillehammer (Norvège) 2 mars 1974 Puilboreau (Poitou Charentes) 30 mai 1981

Jeux olympiques de 1968

Autrans a accueilli les épreuves de ski de fond, de biathlon, de saut (tremplin de 70 m) et de combiné nordique (saut et fond).

Eglise

L'édifice actuel date du XIIe siècle, il a été restauré aux XVe et XVIIIe siècles.

Accueil

5 000 personnes en été, 8 000 en hiver.
#
Autrans
#
Corrençon
#
Engins
#
Lans en Vercors
#
Méaudre
#
Saint Nizier
#
Villard de Lans
#
CCMV
#
Pour rester informé inscrivez vous à la lettre d'information de la CCMV